The Sunnyside of Ô-Celli

CYP1680 – En vente sur www.cypres-records.com

Concert de présentation le 30 juin 2019 à 14h00, Festival Musiq’3, Flagey
https://www.flagey.be/fr/activity/6148-o-celli-racines-espagnoles

Huit violoncellistes solistes, chambristes et concertistes, conjuguent leurs énergies et leurs rêves pour concocter un programme audacieux et étonnant, vibrant de chaleur et de sensualité sous le soleil du Sud. Chaque arrangement est pour eux un défi et un plaisir. Esprit flamenco, poésie impressionniste ou appétit jouissif, mélodie sentimentale, tango mélancolique ou mambo festif… cet album est une brûlante invitation au voyage.

© Harold Noben
Making-of de l’enregistrement
CADEAU ! Joyeuse fête de la musique !
Un clip fou et déchaîné, dernière plage de notre CD : Freddy Mercury hante les archets d’Ô-Celli !

LE MAD – 19 juin 2019 – Serge Martin

Publicités

Ekstasis | La presse enthousiaste

CYP2624 – En vente sur www.cypres-records.com

« Un enivrant Blu-ray met en images sonores six « concerts visuels » de la compositrice Kaija Saariaho et du compositeur réalisateur français Jean-Baptiste Barrière. Rencontre avec deux envoûteurs« . Stéphane Renard, L’Écho, 1er juin 2019

***

« Figure de proue de la musique spectrale depuis le milieu des années 1980, Kaija Saariaho est sans doute la compositrice la plus en vue actuellement sur la scène internationale. Jean-Baptiste Barrière règne en maître sur le monde esthétique des « concerts visuels ». L’Histoire de la musique offre peu d’exemples de couples de compositeurs dont l’art et les talents s’épanouissent de manière harmonieuse au contact l’un de l’autre. Mais eux font exception. » Olivier Vrins, Crescendo, 3 juin 2019

***

Les films sont également disponibles, en continu ou à l’unité, au téléchargement sur VIMEO

CYP4653 | Still Schubert

Concert de présentation 11 juin 2019/ 20h15 / Studio 1 / Flagey

« Schubert for ever – Un disque événement » (Stéphane Renard – LARSEN#33)

À La Jeune fille et la mort, chef-d’œuvre du répertoire romantique pour quatuor à cordes, ce disque associe la douce mélancolie qui imprègne les lieder de Schubert que Jean-Luc Fafchamps a arrangés et s’est réappropriés.

Still Schubert | Quatuor Alfama | Albane Carrère

Le quatuor audacieux se confronte au grand répertoire et à la création, signe de sa joyeuse maturité.

« Une version merveilleusement médiane de La Jeune fille et la mort. Leur interprétation a toute la force et l’intensité qu’exige ce drame intime, mais, en même temps, elle respecte un équilibre instrumental presque classique qui lui donne une dimension d’éternité. » (Serge Martin, Le MAD – 05/06/2019)

En vente sur http://www.cypres-records.com

Ekstasis | CYP2624

Kaija Saariaho & Jean-Baptiste Barrière

Sortie 2 mai 2019 | En prévente sur www.cypres-records.com

Avec Aliisa Neige Barrière (violon), Camilla Hoitenga (clarinettes et flûtes), Raphaële Kennedy (voix)

Correspondances sensorielles, déplacement de l’imaginaire, renversement des perspectives : c’est à une expérience similaire que vous invite ekstasis, enregistrement musical et objet multimédia construit par le son et l’image autour de six œuvres de Kaija Saariaho et de Jean-Baptiste Barrière. La complémentarité de la compositrice finlandaise et du compositeur et réalisateur français, vivant ensemble et travaillant souvent de même, dessine l’organisation précise de cet album. Les trois œuvres de Kaija Saariaho sont des compositions musicales, des constructions sonores acoustiques et électroniques, préexistant à la vision qu’en déploie Jean-Baptiste Barrière. La complexité peut y avoir la transparence de la libellule. Les trois pièces de Jean-Baptiste Barrière ont été pensées comme des œuvres multimédias, et d’abord pour le concert visuel, avec des lignes et des rythmes peut-être plus directs, qui laissent ouverts des espaces propres à recevoir des images.

De gauche à droite et de haut en bas / Making-of
Jean-Baptiste Barrière / Camilla Hoitenga/ Isabelle et Jean-Baptiste Barrière
Isabelle Barrière et Raphaële Kennedy / Aliisa Neige Barrière / Kaija Saariaho
François Galard / Une partie de l’équipe :  Pierre-Adrien Charpy, David Lefeber, Camilla Hoitenga, Jean-Baptiste Barrière, Isabelle Françaix, Isabelle Barrière, Raphaële Kennedy / David Lefeber
© Isabelle Françaix

Un livre, une musique

Ce que les mots ne peuvent dire… ce que la musique laisse entendre.

Le label Cypres initie en janvier 2019 une rencontre avec deux prestigieuses maisons d’édition : Actes Sud et Husson Éditeur.

Myriam Watthee-Delmotte a imaginé, à partir du catalogue du label Cypres, une playlist de dix titres en édition uniquement numérique (Cypres Digital Only), pour accompagner la parution de son essai chez Actes SudDépasser la mort, l’agir de la littérature, le 9 janvier 2019. À la fin du livre, un QR code vous conduit directement vers notre chaîne YouTube pour une écoute en direct.

CYP4503 – également disponible au téléchargement (iTunes, Qobuz…) – Plus d’info sur notre site et notre blog.

Fin janvier, Husson Éditeur publie un catalogue des photographies du Marquis de Wavrin, Marquis de Wavrin, un anthropologue en Amérique du Sud préfacé par Christine Moderbacher et accompagné de la bande originale du film Marquis de Wavrin, du manoir à la jungle, de Grace Winter et Luc Plantier, sorti chez Cypres : L’âme du voyageur, de Hughes Maréchal (CYP0611). Un QR code vous conduit de même à la Playlist du CD disponible gratuitement sur notre chaîne.

CYP0611 – également disponible en CD physique sur notre site ou au téléchargement (iTunes, Qobuz, etc.)

CYP0611 | L’âme du voyageur

cover_ame-du-voyageurBIS

Le Marquis de Wavrin fut le premier homme à filmer entre 1920 et 1938 les Indiens Shuar en Amazonie. Le compositeurHughes Maréchal a rêvé librement la musique de l’étrange parcours de ce Belge énigmatique, reconstitué dans le film de Grace Winter et Luc Plantier, Marquis de Wavrin, du manoir à la jungle, à partir de documents d’époque retrouvés à la Cinémathèque royale de Belgique. Ce voyage musical explore, par diverses illustrations, dont quelques extraits des bandes originales des compositeurs de l’époque du Marquis, le travail de mise en musique des documentaires ethnographiques. Mais il est avant tout un libre voyage vers l’écoute de nos terres sauvages.

Le premier d’une série qui, dans la collection Cypres OPEN, envisagera les relations de l’image et du son.

CYP0611_backcover

CLIP OFFICIEL

 

***

PLAYLIST SUR YOUTUBE

01_L'aventure

***

BIENTÔT AUX ÉDITIONS HUSSON paraîtra un livre des photographies de Marquis de Wavrin qu’accompagne musicalement et en ligne notre album

husson_header

CYP4503 | Dépasser la mort

Collection DIGITAL ONLY – Playlist intégrale sur notre chaîne YouTube

Pour approcher la mort, la littérature et la musique sont depuis toujours des alliées. Myriam Watthee-Delmotte a imaginé, à partir du catalogue du label Cypres, une playlist de dix titres en édition numérique, pour accompagner la parution de son essai chez Actes Sud, Dépasser la mort, l’agir de la littérature, le 9 janvier 2019. À la fin du livre, un QR code vous conduit directement vers notre chaîne YouTube pour une écoute en direct.

cover
10 chapitres / 10 plages musicales
La mort met l’homme face à l’essentiel, elle dénude jusqu’à l’os : la musique traduit cette gravité, ce face-à-face avec le temps devenu soudain, et terriblement, perceptible dans la rigueur implacable de son action. La musique s’approprie le flux de la temporalité et le restitue à la beauté ; elle traduit les larmes en coulées de notes, la tristesse en lamento, le sentiment d’abandon en solo, la blessure en éraillement, la lente marche du deuil en tintement du glas. Elle donne aux endeuillés rassemblés autour du défunt de sentir dans leur chair la solennité de l’instant. C’est pourquoi la musique a, de tout temps, soutenu les hommes dans leur rapport à la mort. La littérature y ajoute ce que peuvent les mots :
une réélaboration du sens, lorsque tout chavire.
Les plages musicales n’illustrent pas les chapitres mais elles les accompagnent,
elles rendent leur tonalité d’émotion.
Elles témoignent, comme les textes évoqués ici, de sensibilités contemporaines.

Myriam Watthee-Delmotte
back_cover

Myriam Watthee-Delmotte, de l’Académie royale de Belgique, est directrice de recherches du Fonds national de la recherche scientifique et professeur à l’Université catholique de Louvain. Spécialisée dans le domaine français de la fin du XIXe siècle à nos jours, elle analyse comment la littérature agit sur le lecteur et assume des fonctions sociétales spécifiques.

Elle préside l’Association « Lettres en Voix » qui met en lien la littérature et les arts de la voix dans des créations, des événements littéraires et musicaux, des conférences et des ateliers.

depasser_la_mort_Actes Sud
Cet essai présente la façon dont la littérature (qu’il s’agisse de romans, de poésie, de théâtre, de chansons, etc.) se met en action pour tenter de dépasser la mort. Depuis la possibilité de résister au choc de la confrontation à l’irrémédiable jusqu’à la commémoration sereine avec le recul des années, en passant par l’accomplissement des différentes étapes du deuil. Cet essai montre aussi comment les écrivains prennent en charge des fonctions que les discours institutionnels ou médiatiques ne peuvent pas assumer, comme dresser la stèle manquante des effacés de l’Histoire, exprimer l’inavouable, apprivoiser sa propre mort.

Myriam Watthee-Delmotte

CYP1679 | Concert Huelgas/Van Nevel

Ce 16 octobre 2018, à 20h00, à l’église du Béguinage, à Bruxelles, l’Ensemble Huelgas dirigé par Paul van Nevel donne un concert en l’honneur du caravagesque flamand Theodoor van Loon, dont l’exposition à BOZAR des toiles principales a inspiré un disque sorti chez nous le 10 octobre 2018, jour du vernissage officiel.

Qu’aurait pu écouter Theodore van Loon s’il avait eu un poste de radio, une chaîne hifi ou le streaming à disposition ?

En vente sur notre site : www.cypres-records.com ou à la fin du concert de ce soir.

 

CYP1679 | The Ear of Theodoor van Loon

LA SPHÈRE MUSICALE À ROME ET À BRUXELLES À L’ÉPOQUE DE THÉODORE VAN LOON | Huelgas Ensemble, Paul Van Nevel

SORTIE OFFICIELLE 10 octobre 2018

M2018123_cypres_L_Orecchio_COVER_CARRE-3000PX

La série initiée par Cypres et Huelgas Ensemble, « L’Oreille de… » avec L’Oreille de Zurbarán (CYP1669) et L’héritage de Petrus Alamire (CYP1673), met en corrélation la musique d’une époque et l’univers créatif d’un peintre, d’un copiste ou d’un explorateur qui lui était contemporain. Qu’aurait-il pu écouter alors s’il avait eu un poste de radio, une chaîne hifi ou le streaming à disposition ? En conjonction avec l’exposition Theodoor van Loon, a Caravaggist Painter between Rome and Brussels | BOZAR, Brussels, 10/10/2018-13/01/2019, cet album présente le premier caravagesque des Pays-Bas méridionaux entre Rome et Bruxelles à travers la musique du dix-septième siècle. Paul Van Nevel a sélectionné avec bonheur quelques pièces emblématiques jouées en Italie, où vécut une première fois van Loon entre 1602 et 1608, et à la chapelle musicale d’Albert et Isabelle.

M2018123_cypres_L_Orecchio_BACK_COVER

TEASER

CLIP PLAGE 7

en vente dès le 1er octobre sur www.cypres-records.com