Ekstasis | La presse enthousiaste

CYP2624 – En vente sur www.cypres-records.com

« Un enivrant Blu-ray met en images sonores six « concerts visuels » de la compositrice Kaija Saariaho et du compositeur réalisateur français Jean-Baptiste Barrière. Rencontre avec deux envoûteurs« . Stéphane Renard, L’Écho, 1er juin 2019

***

« Figure de proue de la musique spectrale depuis le milieu des années 1980, Kaija Saariaho est sans doute la compositrice la plus en vue actuellement sur la scène internationale. Jean-Baptiste Barrière règne en maître sur le monde esthétique des « concerts visuels ». L’Histoire de la musique offre peu d’exemples de couples de compositeurs dont l’art et les talents s’épanouissent de manière harmonieuse au contact l’un de l’autre. Mais eux font exception. » Olivier Vrins, Crescendo, 3 juin 2019

***

Les films sont également disponibles, en continu ou à l’unité, au téléchargement sur VIMEO

Album Ekstasis

Tournage et enregistrement du coffret Ekstasis (CYP2624), de Kaija Saariaho et Jean-Baptiste Barrière en mars 2018 à la Régie Culturelle Régionale de Bouc-Bel-Air. Six pièces mises en images par Jean-Baptiste Barrière. >>> TEASER ICI <<<<

Avec Jean-Baptiste Barrière, Isabelle Barrière, François Galard, David Lefeber, Aliisa Neige Barrière, Camilla Hoitenga et Raphaële Kennedy.

Photographies ©Isabelle Françaix

Ekstasis | CYP2624

Kaija Saariaho & Jean-Baptiste Barrière

Sortie 2 mai 2019 | En prévente sur www.cypres-records.com

Avec Aliisa Neige Barrière (violon), Camilla Hoitenga (clarinettes et flûtes), Raphaële Kennedy (voix)

Correspondances sensorielles, déplacement de l’imaginaire, renversement des perspectives : c’est à une expérience similaire que vous invite ekstasis, enregistrement musical et objet multimédia construit par le son et l’image autour de six œuvres de Kaija Saariaho et de Jean-Baptiste Barrière. La complémentarité de la compositrice finlandaise et du compositeur et réalisateur français, vivant ensemble et travaillant souvent de même, dessine l’organisation précise de cet album. Les trois œuvres de Kaija Saariaho sont des compositions musicales, des constructions sonores acoustiques et électroniques, préexistant à la vision qu’en déploie Jean-Baptiste Barrière. La complexité peut y avoir la transparence de la libellule. Les trois pièces de Jean-Baptiste Barrière ont été pensées comme des œuvres multimédias, et d’abord pour le concert visuel, avec des lignes et des rythmes peut-être plus directs, qui laissent ouverts des espaces propres à recevoir des images.

De gauche à droite et de haut en bas / Making-of
Jean-Baptiste Barrière / Camilla Hoitenga/ Isabelle et Jean-Baptiste Barrière
Isabelle Barrière et Raphaële Kennedy / Aliisa Neige Barrière / Kaija Saariaho
François Galard / Une partie de l’équipe :  Pierre-Adrien Charpy, David Lefeber, Camilla Hoitenga, Jean-Baptiste Barrière, Isabelle Françaix, Isabelle Barrière, Raphaële Kennedy / David Lefeber
© Isabelle Françaix