CYP4503 | Revue de presse

LIRE en MUSIQUE !

CYP4503

A la fin de l’ouvrage, un QR code vous emmène vers une playlist : un chapitre, une musique du catalogue Cypres.

Le Monde des Livres, Libération, Boojum… premières réactions à chaud !

Publicités

CYP4646 – Revue de presse & Concerts

Revue de presse_CYP4646

4646

Concerts à venir

03/11/2017 : Bruxelles la Monnaie : Concertini de la Monnaie

01/12/2017 : Bruxelles – Festival Loop | Ensemble Fractales et trio Erämaa

05/12/2017 : Bruxelles – Flagey | Musiques Nouvelles

16-18-20/11/2018 : Metz (France) – Opéra-Théâtre : Nous sommes éternels | CRÉATION

Extraits de presse

Un grand moment d’écoute sensible (Serge Martin)

Un monde mélancolique et favorable où il est doux de s’arrêter (Martine Dumont-Mergeay)

cropped-cropped-image_fond01.jpg

Chaque morceau, une histoire

L’Oreille de Mélanie rassemble des coups de cœur, passages musicaux signés par des amis musiciens (Paul Van Nevel, Greg Houben, Manu Louis, Stéphanie de Failly…) et autres projets sur lesquels travaillait Mélanie. Chaque morceau renvoie en somme à une histoire.(Nicolas Crousse – Le Soir – 10 mars 2017)

Un hommage à destination de tous

La sélection des 21 morceaux de L’Oreille de Mélanie, Cédric Hustinx l’a réalisée d’instinct, en apportant un soin tout particulier aux enchaînements, passant de la mélancolie des chants polyphoniques à la modernité de la musique électronique ou à l’évocation de son prénom dans des chansons françaises. « Je voulais lui rendre un hommage, mais à destination de tous, pas que pour les initiés. » (Corinne Marlière – L’Avenir – 15 mars 2017)

Un portrait de la personnalité de Mélanie Defize à travers la musique

Arnaud RuyssenBandes de curieux – RTBF >>>> Podcast : http://bit.ly/2oSjsAH

Un tombeau sonore pour Mélanie Defize

C’était le premier jour du printemps. La saison des arts florissants. Sur son clavecin, jadis, François Couperin pianotait Le rappel des oiseaux. Botticelli peignait la fête des grâces amoureuses. Maddalena Casulana chantait, sur un air de madrigal : « Mon cœur ne peut pas mourir. » Ce n’était pas une saison pour mourir. Le lundi 21 mars, Mélanie Defize voyait le printemps pour la dernière fois. Elle avait 29 ans.

Pascale TisonPar ouï-dire – RTBF >>>> Podcast : http://bit.ly/2oYbc4t

La lumière et la musique continuent d’éclairer le monde

Régine Dubois  – On croit rêver – Vivacité >>>> Podcast : http://bit.ly/2oYafc8

Les musiques qui ont fait vibrer Mélanie

Camille De Rijck  – Demander le programme – Musiq3 >>>> Podcast : http://bit.ly/2oukMZ1

Développer la musique comme vecteur de découverte indispensable

Cet hommage a aussi valeur utile, les bénéfices de la vente reviendront à la recherche en musicothérapie au sein des Cliniques Universitaires Saint-Luc. Dépasser le drame pour penser à l’avenir. Pour venir en aide aux autres, mais aussi pour développer la musique comme vecteur de découverte indispensable. (Thierry Dupièreux – L’Avenir – 1er mars 2017)

DONC…

Si vous souhaitez

découvrir

certains moments forts du label Cypres ;

voyager dans la diversité des genres,

des époques et des styles musicaux

et

soutenir la recherche en musicothérapie

dans le sillage d’une passionnée


achetez L’Oreille de Mélanie

par versement de 18 € sur le compte

BE87068241303994

puis envoyez un mail avec

votre adresse postale

à

info@cypres-records.com